Anciens locaux de l'Eglise Aristotélicienne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la remise en cause des concordats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frère Norv
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 1790
Localisation : Narbonne
Ordre : Illuminati
Date d'inscription : 12/04/2005

MessageSujet: De la remise en cause des concordats   Mer 8 Fév - 12:14

Mes biens chers frères archevêques,

après de multiples concordats avec les comtés, l'église a perdu et s'est vendue peu à peu à la vie temporelle. Il est grand temps que nous remettions plus à plat ces concordats et que chacun travaille à cette mise en place.
J'ai dans mon comté demandé depuis plusieurs semaines une rediscussion qui a enfin aboutit à un petit quelque chose..certes j'ai usé de tous les moyens possible pour y arriver mais j'ai obtenu ceci:

Citation :
Article I :
Alinéa a : Il relève de la seule autorité de l'Archevêque d'appeler la Très Sainte Inquisition et ses représentants en terre de Languedoc. Il ne peut cependant agir sans un accord officiel ratifié par la Curie, dont il doit faire parvenir un exemplaire au Conseil Comtal qui peut ou non fournir son accord.
Alinéa b : Pour le cas où le Conseil Comtal refuserait l'action de la Très Sainte Inquisition, des négociations privées doivent être ouvertes par le Comte. Elles seront composées de deux représentants de l'Eglise désignés par l'Archevêque -dont l'Archevêque lui-même, s'il en a le désir- et deux deux représentants du Conseil Comtal désignés par le Comte -dont le Comte lui-même, s'il en a le désir-. En cas de piétinement des négociations, les deux partis peuvent faire appel à un tiers choisi d'un commun accord.


Article II :
L'Archevêque nomme un consultant permanent auprès du Conseil Comtal pour les questions religieuses et théologiques. Ce consultant doit être un clerc officiant sur le territoire de Languedoc, et est tenu d'informer l'Archevêque de l'intégralité de ses travaux en cours avec le Conseil Comtal.


Article III :
Le concept de croisade est toléré par le Conseil Comtal, à la condition que la Curie y fasse appel de son propre chef. Le Conseil Comtal, au nom de l'ensemble des sujets du Comte, dispose d'une pleine liberté décisionnelle quant à une éventuelle participation à ladite croisade. L’archevêque est libre d'agir selon sa volonté propre, mais ne dispose d'aucune autorité temporelle sur le Comte et ses sujets.


Article IV :
Alinéa a : L’Archevêque dispose, vis-à-vis des cultes pratiqués en terre languedocienne, des autorités suivantes :
Il peut ne pas reconnaître la légitimité d'un culte dit "païen" au nom de l'Eglise, en adressant au Comte une copie de la position officielle de la Curie vis-à-vis dudit culte,
Dans le cas d'un culte n'ayant pas encore fait l'objet d'une prise de position officielle de la part de la Curie, il ne peut décider seul de reconnaître ou non la légitimité dudit culte. Une fois la décision de la Curie arrêtée, il agit en suivant le processus défini ci-dessus,
Il peut demander à être entendu de manière privée par le Conseil Comtal sur les questions cultuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr.Taï



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 15/01/2006

MessageSujet: Re: De la remise en cause des concordats   Mer 8 Fév - 15:53

Que se passe t-il si plusieurs archevêques interviennent sur un même duché ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeandalf

avatar

Nombre de messages : 1300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: De la remise en cause des concordats   Mer 8 Fév - 16:13

y a t'il déjà un concorda en flandre ? j'ai pas trouvé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la remise en cause des concordats   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la remise en cause des concordats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remise de la Croix Provençale
» Remise à flot économique, mais à quel prix?
» Salle Bienheureux Pouyss, salle de remise des diplômes
» Cérémonie de remise de diplome universitaire
» Cérémonie de remise des médailles de l'Ordre de la Croix Provençale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Grandes Archives Vaticanes :: Cercles d'entraide des écclésiastiques :: Cercle des archevêques, évêques et de leurs collaborateurs [IG]-
Sauter vers: