Anciens locaux de l'Eglise Aristotélicienne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vita alternative

Aller en bas 
AuteurMessage
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Vita alternative   Dim 16 Avr - 23:45

Bon, je mettrais mon travail ici, pour ne pas empêcher néocoeur de poursuivre le sien.

Chapitre 1 :

Commencement de l’évangile de Jésus Christ, fils de l’homme (1).

Selon ce qui est écrit dans Aristote, le prophète, voici; la venue du fils de l’homme confirmera le message de l’Eternel.

Marie vivait avec Joseph, qu’elle allait épouser. Voici ; un jour, trois cavaliers(2) venant de loin allèrent à la rencontre de celle-ci. Arrivés devant sa maison de Nazareth, ils mirent pieds à terre. L’un des cavaliers, un homme d’allure majestueuse, qui se nommait Gabriel, s’avança, et dit, Voici ; " Marie, bientôt femme de Joseph, qui est fils de Jacob, lui même fils de Matthan, qui fut fils d’Eléazar, descendant de David et d’Aristote, n’aie crainte, car le Seigneur t’aime et t’as choisi. Aussi, un enfant va naître de toi, que tu nommera Jésus. Il sera le fils de l’homme. Il portera la parole de Dieu partout ou il lui sera donné d’aller et sauvera le peuple de ses pêchés en lui enseignant la sagesse d’Aristote. "
Les cavaliers repartirent ensuite vers leurs contrés lointaines, comme ils étaient venus, laissant Joseph, qui était un homme de bien, s’occuper de Marie.

Ainsi advint ce que le cavalier avait annoncé, Marie conçu un enfant, et les deux parents firent en tout selon la prophétie d’Aristote, le nommant Jésus.

Voici ; l’Enfant naquit à Bethléem, en Judée(3). Du fait du surpeuplement de cette ville, le couple ne trouva pour se loger que la bicoque délabrée d’un éleveur de vaches, car il n’y avait plus de place ailleurs pour les accueillir. Aussi, l’enfant naquit entre un âne et un taureau, il fut emmailloté et couché dans une mangeoire.

Marie se tourna vers l’enfant, et dit : " Béni soit-tu, toi qui es le fils de l’homme, et que nous nommerons Jésus, car tu sauvera le peuple de ses pêchés en lui enseignant la sagesse d’Aristote. "

--------------------------------------------------------------------------------------
Notes :
1, j’ai mis fils de l’homme à la place de fils de Dieu. Ainsi, on peut comprendre par homme : 1) Joseph, 2 ) ou bien les Hommes qui sont tous frères et participent tous à la continuation de l’espèce, ce qui laisse sous entendre que Jésus est fils de " l’humain ", bref, que le nom de son père n’a pas d’importance, 3) ou bien on comprend que l’homme, c’est Dieu, donc on comprend fils de Dieu.

Mais si l’on dit fils de l’homme en temps que fils du genre humain qui lui même est issu de Dieu, alors ceci équivaut, par raccourci, à dire fils de la création, donc fils de Dieu, que ce soit symboliquement (en temps qu’élu), réellement, ou au même titre que les autres hommes.

2, Deux interprétations possibles: les thomistes y verront la trinité, donc un symbole de Dieu. Les autres y verront tout simplement trois cavaliers.

3, ici, on peut changer le nom du lieu, mettre en Aristocie ou Aristotée par exemple.
_____________________________________________________________

Chapitre 2, (celui-là, c'est pour déconner! je pense pas que vous le garderez)

Après la naissance de l'enfant, voici que les trois cavaliers(4) qui avaient annoncé la naissance de Jésus à Marie, vinrent à Jérusalem. Il proclamaient partout : " Soyez heureux et remerciez le Très-Haut, car Jésus, le fils de l’homme, vient de naître. Il sauvera son peuple des pêchés en lui enseignant la sagesse d’Aristote. "

Le roi, à cette époque, se nommait Hérode(5). C’était un ténébreux, un veuf, un inconsolé qui avait combattu les Mèdes grâce à un astucieux système de poulies et de charrettes. Mais sa gloire était alors bien pâle, et il était devenu un roi silencieux et détaché des misères de son peuple. Jaloux de son pouvoir, il prétendait diriger ses sujets mais ne sortait jamais des ors de son palais que pour réprimer un complot ou anéantir une fronde. Lorsqu’il entendit les mages prononcer un tel discours, il fut surpris, alors il demanda aux cavaliers : " Qui est ce péquenot qui se fait appeler Jésus et qui sauvera son peuple ? ou pourrais je le trouver ? dans quelle halle ? dans quelle gargote ?"
Les cavaliers se concertèrent et dirent :
" Jésus est le messie, il est annoncé par Aristote, duquel il descend, ainsi que de David. Selon la prophétie, il apportera aux hommes la bonne parole et confirmera les préceptes Aristotéliciens. Son influence sera grande et ses disciples nombreux, qui se reconnaîtront en lui et en Aristote pour des siècles et des siècles. Vous pourrez le trouver à Bethléem. "

A ces mots, Hérode, qui avait peur de perdre son trône, appela ses gardes, et leurs dit, voici : " Gardes, un homme vient de naître, qui pourrait conjurer contre moi. Il faut a tout prix empêcher que cet homme ne perce. Il se trouve à Bethléem. Trouvez le, et assassinez le ! Usez même d’astucieux systèmes de poulies et de charrettes si nécessaire !".

Mais les trois cavaliers s’étaient méfiés de la curiosité malsaine d’Hérode. Ils s’en revinrent à Bethléem, et réapparurent une nuit aux parents de Jésus. L’un d’eux se détacha du groupe, et dit :
"Levez vous ! Prenez votre petit enfant avec vous, et allez sur les chemins. Dirigez vous au sud ouest, en Egypte, et restez y jusqu'à ce que l’on vous prévienne. Car Hérode veut faire périr le petit enfant. "

Alors, les parents se levèrent, prirent dans leur bicoque les miches de pain et épis de maïs qui leur restait et partirent sur les routes, en direction du sud Ouest, en passant par Tarotshé.

Ils sortirent des frontières du pays, et restèrent en Egypte autant de temps qu’il fallut pour que le roi Hérode meurt.

Celui-ci, apprenant par ses gardes que les cavaliers l’avait joué, devint furieux, et dit : " Gardes, ces cavaliers sont des provocateurs ! ils m’ont roulé ! Qu’on les éradique immédiatement. Quant à ce fils de l’homme, il ne doit pas percer. Allez et trouver tout les enfants de moins de deux ans, et éradiquez les! à coup de magnum 44 s’il le faut! "

Alors, les fameuses armées d’Hérode, celles qu’il était capable de lever en masse en quelques heures seulement, se mirent en marche et sillonnèrent tout le pays. Ils arpentèrent chaque halles, chaque gargotes, laissant des messages sur lesquels ils demandaient à la population de présenter aux autorités tout les enfants de moins de deux ans, pour les recenser sois disant.

Et les gens du peuple, innocemment, présentèrent leurs enfants ou leurs filleuls aux autorités sans se rendre compte du drame qui se jouait.

Et l’on entendit des pleurs, des cris, et l’on vit du sang, de la sueur et des larmes. Ces gardes, qui étaient affreux, sales et méchants égorgeaient ces jeunes âmes innocentes devant les yeux de leur parents. Et le ténébreux, le veuf, l'inconsolé, du haut de son trône, regardait le massacre silencieusement, mélancolique et froid.

Après cet épisode, le roi retomba dans son silence et son inaction léthargique. Si bien qu’il oublia de s’alimenter, perdit des forces, et mourut.

En Egypte, à ce moment, les trois cavaliers apparurent encore à Marie et Joseph. Il leur dirent, voici :
" Levez vous ! Prenez votre petit enfant avec vous, et allez sur les chemins. Dirigez vous au nord Est, en Galilée. Car Hérode est mort aujourd’hui, aussi vous ne craignez plus rien. "

Alors, les parents se levèrent, prirent dans leur bicoque les miches de pain et épis de maïs qui leur restait et partirent sur les routes, en direction du Nord Est, en passant par Tarotshé. Il arrivèrent enfin dans une ville appelée Nazareth, afin que s’accomplisse la prophétie d’Aristote.

--------------------------------------------------------------------------------------
Notes:

4, je reprend les trois cavaliers en lieu et place des roi mages, pour simplifier, et parce que les mages venaient adorer Jésus, (avertis par qui?)

5, Hérode, Judée, Galilée, Israel, Egypte... autant de noms dont vous ferez ce que vous voudrez. Je les ai mis là en pis aller.
_____________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néocoeur

avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: Vita alternative   Lun 17 Avr - 1:01

Moi ce que j'aime c'est cette volonté de tout changer et en fait de rien changer du tout..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Lun 17 Avr - 1:06

Justement, je ne m'inscris pas dans cette volonté de tout changer. Mais avant d'écrire une version définitive de notre Bible, encore faut il régler les problèmes d'adaptation au dogme. Les faits, s'ils changent, devront eux aussi s'adapter au dogme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier_St_Georges

avatar

Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Vita alternative   Lun 17 Avr - 1:09

J'adore le deuxième chapitre Laughing
Mais en effet le premier est bien trop près de l'original à mon gout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrèreNico
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 2121
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Lun 17 Avr - 12:39

Citation :
Commencement de l’évangile de Jésus Christ, fils de l’homme (1).

Humm, le statut du christ est claire (voir le dogme en question), donc pas besoin d'interprétation.

Selon ce qui est écrit dans Aristote, le prophète, voici; la venue du fils de l’homme confirmera le message de l’Eternel.

Citation :
Marie vivait avec Joseph, qu’elle allait épouser. Voici ; un jour, trois cavaliers(2) venant de loin allèrent à la rencontre de celle-ci. Arrivés devant sa maison de Nazareth, ils mirent pieds à terre. L’un des cavaliers, un homme d’allure majestueuse, qui se nommait Gabriel, s’avança, et dit, Voici ; " Marie, bientôt femme de Joseph, qui est fils de Jacob, lui même fils de Matthan, qui fut fils d’Eléazar, descendant de David et d’Aristote, n’aie crainte, car le Seigneur t’aime et t’as choisi. Aussi, un enfant va naître de toi, que tu nommera Jésus. Il sera le fils de l’homme. Il portera la parole de Dieu partout ou il lui sera donné d’aller et sauvera le peuple de ses pêchés en lui enseignant la sagesse d’Aristote. "
Les cavaliers repartirent ensuite vers leurs contrés lointaines, comme ils étaient venus, laissant Joseph, qui était un homme de bien, s’occuper de Marie.

Cela sent trop l'évangile cela. Il ne faut se contenter que de simples remplacement, il faut inventer et innover.
Puis les noms sont à changer.

Citation :
Ainsi advint ce que le cavalier avait annoncé, Marie conçu un enfant, et les deux parents firent en tout selon la prophétie d’Aristote, le nommant Jésus.

Marie était vierge ou non. De toutes façons, n'étant pas le fils de Dieu rien nous pousse à ce qu'elle reste vierge.

Citation :
Voici ; l’Enfant naquit à Bethléem, en Judée(3). Du fait du surpeuplement de cette ville, le couple ne trouva pour se loger que la bicoque délabrée d’un éleveur de vaches, car il n’y avait plus de place ailleurs pour les accueillir. Aussi, l’enfant naquit entre un âne et un taureau, il fut emmailloté et couché dans une mangeoire.

Là c'est un peu plus drôle (dans le style littéraire).


Citation :
Chapitre 2, (celui-là, c'est pour déconner! je pense pas que vous le garderez)

Mais c'est justement ce l'on cherche mon cher ami, un jeu c'est fait pour s'amuser avant tout.
Ce chapitre est très bon, pas parfait mais très bon.
On innove un peu, le style est plaisait et c'est agréable et drôle à lire.
Le fait d'amener des éléments des RRs est aussi primordial (bon faut pas en abuser non plus...)
Même si j'aurais beaucoup de choses à redire sur des petits points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Lun 17 Avr - 14:07

FrèreNico a écrit:
Citation :
Commencement de l’évangile de Jésus Christ, fils de l’homme (1).

Humm, le statut du christ est claire (voir le dogme en question), donc pas besoin d'interprétation.

Mais avec ce statut là, il est clair que vous allez perdre les thomistes, du moins c'est ce qui ce dégage de mes discussions avec eux.

Citation :
Marie était vierge ou non. De toutes façons, n'étant pas le fils de Dieu rien nous pousse à ce qu'elle reste vierge.

Il n'est pas nécessaire, à mon sens, d'insister sur le fait qu'elle soit vierge! Il est évident, pour les rationnels que vous êtes, qu'il faut coucher pour faire un gosse, c'est tellement évident que ça me parait lourd d'insister...
On ne va pas préciser à chaque personnage qui apparaîtra: Ses parent ont couché ensemble pour l'avoir.


Citation :
Chapitre 2, (celui-là, c'est pour déconner! je pense pas que vous le garderez)

Pour le deuxième chapitre, j'attend les réactions de mes confrères, j'ai peur qu'ils soient choqués.

Parcequ' au vu de leurs réactions, je crois être le thomiste le plus proche du compromis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrèreNico
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 2121
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Lun 17 Avr - 15:56

Si les thomistes veulent défendre leurs valeurs et leurs croyances IRL, ils se trompent de lieu, qu'ils se dirigent vers ce site plutôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrèreNico
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 2121
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Lun 17 Avr - 15:58

Citation :
Il n'est pas nécessaire, à mon sens, d'insister sur le fait qu'elle soit vierge! Il est évident, pour les rationnels que vous êtes, qu'il faut coucher pour faire un gosse, c'est tellement évident que ça me parait lourd d'insister...
On ne va pas préciser à chaque personnage qui apparaîtra: Ses parent ont couché ensemble pour l'avoir.

Oui n'en parlons pas c'est mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Lun 17 Avr - 16:00

FrèreNico a écrit:
Si les thomistes veulent défendre leurs valeurs et leurs croyances IRL, ils se trompent de lieu, qu'ils se dirigent vers ce site plutôt.

Je n'ai qu'une chose à dire: Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Lun 17 Avr - 16:04

Citation :
Citation :
Commencement de l’évangile de Jésus Christ, fils de l’homme (1).

Humm, le statut du christ est claire (voir le dogme en question), donc pas besoin d'interprétation.

C'est bien dommage, c'aurait été marrant d'avoir plusieurs écoles d'interprétations. Pour moi, ça aurait enrichi le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrèreNico
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 2121
Date d'inscription : 10/04/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Lun 17 Avr - 16:07

Enfin il ya quand même des interprétations possible (ma) truf. Bon pas que le christ est le fils de Dieu, ça c'est clair, mais lisez le dogme vous verrez que beaucoups de choses peuvent être interprétés.
Que veut dire "miroir de la divinité", "messie", ect.
Nous laissons tout de même un peu de place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Mer 19 Avr - 12:26

J'en remet une couche et je reprend quelques points pour poursuivre la réflexion:

FrèreNico a écrit:

Humm, le statut du christ est claire (voir le dogme en question), donc pas besoin d'interprétation.

Je sais bien que le statut du christ est claire. Mais, ce côté, "fils de l'homme" ne le remet pas en cause, ce "fils de l'homme" ne veut pas dire "fils de Dieu", dans notre optique. Est on obligé de s'en séparer?

Citation :
Cela sent trop l'évangile cela. Il ne faut se contenter que de simples remplacement, il faut inventer et innover.
Puis les noms sont à changer.

Je vous proposerais bientôt un autre premier chapitre, rerédigé en tenant compte de vos remarques. Pour les noms, je ne m'en occupe pas, (à moins qu'un éclair de géni me donne des idées). Est-on obligé de parler de Christos (c'est pas écrit dans le dogme ça!)?

Pour le chapitre 2:

Citation :
Même si j'aurais beaucoup de choses à redire sur des petits points.

J'attend avec impatiences vos remarques.

Citation :
Si les thomistes veulent défendre leurs valeurs et leurs croyances IRL, ils se trompent de lieu, qu'ils se dirigent vers ce site plutôt.

Oui, bon, c'est vrai, on fait un peu grenouilles de bénitiers. Mais personnellement, ma vision, je ne la défend pas par croyance IRL, mais par conviction que le jeu serait plus plaisant avec un Jésus qu'on puisse interpréter comme fils de l'homme, tout simplement parceque les simples mots qui se rattachent à cette idée font partie de notre culture, et, en cela, ils font jaillir en nous des sentiments, de émotions, une atmosphère...

Citation :
Enfin il ya quand même des interprétations possible (ma) truf. Bon pas que le christ est le fils de Dieu, ça c'est clair, mais lisez le dogme vous verrez que beaucoups de choses peuvent être interprétés.
Que veut dire "miroir de la divinité", "messie", ect.
Nous laissons tout de même un peu de place...

C'est un bien piètre lot de consolation. Je me creuse l'esprit depuis quelques jours et je ne vois pas d'autres sens à messie que messie, à mirroir de la divinité que mirroir de la divinité, mais là, c'est aussi parceque j'ai la gueule de bois (à cause de ce piètre lot de consolation).

Citation :
(ma) truf.

Voilà qui peut me consoler; un geste de sympathie? un soupçon d'amitié? Est-ce de votre part comme une timide volonté de mettre votre main sur mon épaule? geste que vous hésitez à faire (d'où les parenthèses) par peur d'aller trop loin! Very Happy

Allez y, mon cher nico, appelez moi votre Truffe; tout ces débats nous rapprochent et j'en serais honoré. Permettez moi, en retour, de vous appeler "Grand Schtroumpf". Very Happy bigsmurf

ce que je peux être niais, parfois, moi. Cucul la praline genre "les feux de l'amour sur TF1. Gnagnan, tu peux pas savoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lescure
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 1174
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Jeu 20 Avr - 15:35

Et j'en rajoute une autre: Le statut du christ indique que le Christ est un homme. Il ne dit pas qu'il n'est pas Dieu.
Notre religion s'écarte de la religion IRL pour éviter des problèmes. Nous avons fait le choix defaire un mix des deux et de garder le Christ. Il est de notre devoir de ne pas créer les problèmes que les concepteurs ont voulus éviter.
Le moyen? On ne parle pas de sujets qui fachent, on ne se prononce pas dessus, et on essaye de présenter une vision aussi large que possible, en usant d'humour et d'invention.
Les points qui doivent rester flou:

La divinité du Christ
La virginité de Marie.
La nature exacte de la resurrection.

Il y en a sans doute d'autres je pense. On a nul besoin de statuer sur ces points pour établir la vie de Jésus. Passons dessus avec des termes passe-partout. Celui de Fils de l'homme en est un, celui de "miroir de la divinité en est un autre" (Entre Parenthèse si vous analysez ce dernier terme vous verrez qu'ont est pas loin de la divinité du Christ, mais bref...)

Tout cela pour dire que notre but doit être de contenter tout le monde et de ne choquer personne.

Pourquoi vouloir statuer sur des points comme ceux-ci? Est-ce indispensable? non, je ne le crois pas. Evitons les débats et les problèmes en ne parlant pas des sujets qui fachent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Ven 21 Avr - 2:15

Lescure a écrit:

Les points qui doivent rester flou:

La divinité du Christ
La virginité de Marie.
La nature exacte de la resurrection.

Mais c'est justement ce que je propose. La question de la virginité de Marie est escamotée dans cette Vita alternative.

Celle de la divinité du Christ n'est pas abordée, celui-ci est le fils de l'homme, ce qui suppose qu'il est humain, sans fermer toutefois les portes à la divinité. C'est pour ça que je m'étonnais que l'on me refuse ce statu.

Enfin, la question de la résurection, quand on en arrivera là, nous trouverons bien une solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeandalf

avatar

Nombre de messages : 1300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Vita alternative   Ven 21 Avr - 8:46

pour ne pas créer un débat dans le débat :

au sujet de la résurection
http://eglise-rr.forumactif.com/viewtopic.forum?p=31969#31969
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vita alternative   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vita alternative
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reaper : gamme alternative
» Pandawa Multi élément/vita/Res :)
» [Mantic] Gamme alternative
» la vita d'un panda CaC
» mantic games une alternative à GW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Grandes Archives Vaticanes :: Les saintes congrégations :: La congrégation du saint office :: Le scriptorium majorus :: La vita de jésus Christ-
Sauter vers: