Anciens locaux de l'Eglise Aristotélicienne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A propos de la nature du Christ

Aller en bas 
AuteurMessage
arnwald

avatar

Nombre de messages : 4
Office : diacre à Fougère en vue de l'ordination presbytérale
Date d'inscription : 01/03/2006

MessageSujet: A propos de la nature du Christ   Mer 1 Mar - 1:43

Bonjour, une question me brûle les lèvres depuis déjà quelque temps. A propos de la nature du Christ : à savoir s’il est de nature divine ou humaine. Personnellement pour moi la question n’a pas à se poser. En effet l’Eglise Aristotélicienne si j’ai bien compris se reconnaît comme chrétienne hors le point commun entre toute les confession chrétienne (en HRP) et bien entre autre, la reconnaissance de la divinité (même si des hérésies comme l’arianisme place le Christ en dessous du Père). Pour moi il n’y a pas matière à débat : Le Christ est Dieu il est donc obligatoirement au dessus d’Aristote. Aristote est alors un prophète à l’image de Moïse ou encore d’Isaïe (un des prophète qui a annoncé la venue du Messie) : Aristote est alors considéré comme le plus grand prophète (comme Mahomet pour les disciples d’Averroès) : celui qui a comprit le premier que Dieu allait s’incarner : il est le premier guide, celui qui donne exemple. L’aristotélicien a donc deux exemple : le Christ dont il a à suivre la mystique puisqu’il est celui qui amène vers Dieu mais aussi Aristote qui donne l’exemple humain à suivre. Le Christ : c’est Dieu fait homme ; Aristote : c’est l’exemple même de la foi, celui qui a cru aveuglement (dans un sens positif) à un tel point qu’il a été le seul à comprendre aussi bien le mystère de l’incarnation divine qui allait se produire des siècle après sa mort terrestre.
Cette pensée est peut être hérétique ou alors j’ai mal comprit ou alors le dogme est encore mal exprimé car possible à interprétation (peut être les 3), mais pour moi Dieu nous donne deux exemple principaux : Le Christ, chair de Dieu qui s’est abaissé à l’état de mortel pour apporter la Bonne Nouvelle et d’autre part Aristote, le patriarche, le guide, celui qui prépare le chemin. Le chemin de foi d’un fidèle serait alors en 2 étapes : pour accéder à Dieu (car c’est notre but je pense), il faudrait suivre d’abord l’exemple d’Aristote qui montre le chemin vers le Christ (et donc vers Dieu) puis parallèlement, on suivrait le chemin de Christ qui nous amènerait à Dieu.
Voilà Voila ce qu je « crois ». Ais-je raison ??? Ais-je tords ? Répondez moi et excuser moi si je relance un débat déjà clos.

Fraternellement
Arnwald
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: A propos de la nature du Christ   Mer 1 Mar - 13:08

Pour moi vous avez raison. Mr. Green

Il ne vous reste qu'à rejoindre la Congrégation de Saint Thomas qui partage ces idées. ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeandalf

avatar

Nombre de messages : 1300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: A propos de la nature du Christ   Mer 1 Mar - 13:59

Si vous permettez, je vais mettre ma vision personnelle

Nous avons tous un père et une mère et quand on parle de nous certains disent que l’on tient plus de notre père ou plus de notre mère… cela a-t-il une importance ?

Nous tenons notre foi de notre perception des choses et Aristote nous aide par la logique, le seigneur Christ nous aide par l’illumination… Donc selon que nous somme plus influence par l’un ou par l’autre nous avons tendance à le mettre en avant, notre foi n’est pas purement chrétienne ni purement Aristotélicienne nous somme, grâce au libre arbitre plus l’un que l’autre et donc la place que nous leur donnons n’a d’importance que pour nous même.

Le Dogme de l’église Aristotélicienne est prédominant et place nos deux guides au même niveau par rapport au seigneur, mais n’interdit pas que nous considérions l’un plus divin que l’autre, car nous somme tous enfant de Dieu d’une façon où d’une autre et donc nous avons tous du divin en nous…. Le christ a été un enfant plus proche de dieu par son sacrifice pour tout les enfant de Dieu, il est donc notre grand frère à tous et forcément nous somme tenté à le rendre plus divin que les autres puisqu’il est plus proche de dieu que personne ne l’a jamais été, pas même Aristote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pater San Giovanni
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 309
Localisation : Arles
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: A propos de la nature du Christ   Mer 1 Mar - 14:19

Pensez-vous qu' il soit erroné d'estimer que par rapport à l'eglise de Dieu, nous avons une influence du Christ de par ces actes et une influence d'Aristote de par sa pensée philosophique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A propos de la nature du Christ   

Revenir en haut Aller en bas
 
A propos de la nature du Christ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche couturier / joueur de Grandeur nature
» Somnium Bellator - Association Montpelliéraine de Jeux de Rôle Grandeur Nature
» [12032012] Siwon tweet à propos du #SS4Paris et de son anniversaire
» A propos de James Bond...
» Tentes pour Grandeur Nature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Grandes Archives Vaticanes :: Cercles d'entraide des écclésiastiques :: Le Séminaire [RP]-
Sauter vers: