Anciens locaux de l'Eglise Aristotélicienne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle version corrigée: Prologue

Aller en bas 
AuteurMessage
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mar 9 Mai - 21:17

(Bon, alors, j'ai énormément tenu compte de la version de Pouyss, intégrant des passages entiers dans ma vita. D'autre part, vous trouverez sans doute des tournures maladroite et des fautes d'orthographe.)

Vita de Christos, par Samoht, an 87.

Voilà, mes frères, l’héritage que je vous transmet, sous la forme des ces rouleaux de parchemins.

Moi, Samoht, vieil homme qui sera bientôt, je l’espère, rappelé par le Très Haut pour le rejoindre dans son royaume, j’ai consigné ici tout mes souvenirs sur celui qui se nommait Jiésu mais que l’on appelait Christos, et qui marqua le monde de son empreinte indélébile.

Vous le connaissez, mes chers enfants, ce grand homme mince et beau, rayonnant d’une félicité divine, qui parcourait les déserts, son bâton en main. Il enseignait le message d’Aristote aux hommes pour les sauver de leurs pêchés. Il se faisait le messie tant attendu, le guide tant espéré.

Vous le connaissez, vous qui avez déjà entendu de nombreux témoignages à son sujet, témoignages parfois divergents, souvent mystérieux, mais tous s’accordant sur le destin exceptionnel de cet homme habité par Dieu.

Aujourd’hui mes forces me quittent mes amis, et je sens que je ne passerais pas l’hivers. Aussi, j’ai décidé de vous raconter son histoire telle que moi je l’ai vécu, il y a bien longtemps. J’ai travaillé d’arrache-pied, même la nuit, à la lueur de ma bougie… j’ai fouillé dans mes souvenirs pour en faire ressortir le vrai et le juste, et me débarrasser de ce que le temps n’a pas manqué de déformer, d’amplifier, et d’embellir.

Et pourtant, même en prenant ces précautions, sa vie m’apparaît comme un mirage, comme un rêve fulgurant, comme un mystère d’une beauté exaltante et mélancolique. Hélas, aujourd’hui, quand je m’arc boute sur ma canne, quand je me hisse sur mes frêles jambes pour admirer la beauté de la création, je ne peux m’empêcher d’étouffer un sanglot ; la lumière du soleil de ce jour paraît encore empreinte du corps et de l’âme de Christos. La nature aussi témoigne de la toute puissance et de la bonté du Très Haut. Quant à la vie, elle est en elle-même une preuve de cette transcendance si troublante.

Mes larmes de joie sont destinées à Dieu, en guise de remerciement pour nous avoir crée et pour le don énorme qu’il nous fit en nous envoyant le messie pour nous sauver. Puissiez vous aussi, mes frères, pleurer de bonheur en lisant ces lignes… peut-être alors n’aurais je pas failli à la mission que me donna Christos il y a de cela plusieurs décennies.

Ainsi, trois siècles après qu’Aristote ait révélé la parole divine, ceux qui avaient foi en l'éternel étaient encore confrontés à la toute-puissance de divers cultes païens qui sacrifiaient à leurs multiples faux dieux et dont certains s’étaient approprié les enseignements d’Aristote pour mieux les détourner. Mais la vraie foi n’était pas absente des âmes des hommes et des femmes de l’époque, elle se confrontait chaque jour aux convictions erronées de ces pécheurs. Tous les vrais croyants attendaient que la prophétie d’Aristote se concrétise et que le messie arrive pour confirmer le message de l’éternel…


Dernière édition par le Jeu 11 Mai - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier_St_Georges

avatar

Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mar 9 Mai - 21:52

J'aime bien le narrateur, il rends la lecture agréable;

Quleques questions :

Citation :
Cet homme habité par Dieu

Cette formulation que vous avez expliqué par ailleurs, fait-elle consensus; Personellement ça me va, cet homme n'est pas Dieu (donc on évite l'hérésie dénoncée dans l'hagiographie de Sainte Nitouche). Il n'est pas non plus "le fils de Dieu comme dans la religion IRL.

Si vous pouviez quelque fois dans le texte (une ou deux) remplacé le mot Dieu par "Très Haut".

Est-ce juste ? Considère-t-on qu'Aristote anonce la venue de Christos ?
Si oui il faudrait le rajouter dans sa vita (Lescure aide nous je vais pleurer ).
Je ne sais pas si c'est utile qu'Aristote prophétise la venue de Christos... A débattre.

Citation :

des païens qui sacrifiaient à leurs multiples faux dieux et qui s’étaient approprié les enseignements d’Aristote pour mieux les détourner.

A mes yeux les païens de l'époque ne détourne pas la parole d'Aristote mais l'ignore, d'où l'importance de Christos qui viens la rappeller Wink

Citation :

Tous les vrais croyants attendaient que la prophétie d’Aristote se concrétise et que le messie arrive pour confirmer le message de l’éternel…

Là ce n'est pas très clair, qui sont ces vrais croyants, existait-il des Aristotéliciens avant l'arrivée de Christos ? Je dirais que non puisque notre religion est la conjugaison d'Aristote et de Christos. Donc les vrais croyants n'existent pas encore...

Deux possibilité à mes yeux :

- On ne retiens pas l'idée qu'Aristote a prophétiser la vene de Christos, comme ça pas de vrais croyants qui attendent son arrivé. Juste des païens aveugle et dans le pêché qui vont être illuminé par la parole d'Aristote et les actions de Christos

- On considère qu'Aristote en diffusant sa pensée, à directment créé une communauté de croyants. Ces derniers attendaient le messie Christos. Qui sont-ils ? Ils ne peuvent pas être des Aristotéliciens. Je propose de mettre les lyciens si on retiens cette deuxième possibilité. Ces derniers ont directement cru en la parole d'Aristote et ont formé une commuanuté de croyants. Puis avec la venue de Christos, le messie, miroir de la divinité, ils sont tous devenus Aristotéliciens. Certains ont refusé l'idée que Christos soit le messie annoncé par Aristote, et continue à ne croire qu'en Aristote, niant Christos (les lyciens, Lockarius and co).

Voilà pour mes remarques...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeandalf

avatar

Nombre de messages : 1300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mar 9 Mai - 22:09

@Chevalier_St_Georges

il existe des croyants avant aristote, d'ailleur à l'origine tout les humains le sont.
bien sur tous ce sont égaré dans diversse religion et ont perdu le message de dieu, Aristote retrouve dieu et prépare la venue du sauveurs... (certes cette partie n'est pas encore très clair et non écrite) et il doit donc y avoir une ou plusieur communauté qui ne sont pas encore aristotélicien dans le sens actuel de notre religion mais qui attente le christ sauveur. Certaines comunauté serront éclairée par JC et d'autre pas (permettant des divergence depuis aristote), ceux éclairé par le christ créeront donc notre église.

(c'est comme ç que j'ai compris les choses en tout cas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mar 9 Mai - 22:10

En fait, ces passages que vous avez souligné sont ceux de Pouyss, que j'ai intégré. Je tiens à lui en rendre hommage. Son idée, (dont je me fais solidaire) si j'ai bien compris, est de dire:

Aristote a engendré après sa mort un courant de pensée mettant en pratique ses croyances et ses idées. Mais au bout d'un certain temps, de nombreuses personnes se sont éloignées de ce courant, d'autres détournèrent ses idées en les intégrant dans une Eglise païenne syncrétiques, d'autre enfin, restèrent fidèles à ce courant. Ce sont eux qui sont appellés les vrais croyants.

Votre idée d'appeller les premier croyants les Lyciens est très bonne.

Concernant la prophétie d'Aristote, c'était marqué dans le dogme officiel.

Je m'efforcerais, par ailleurs, de corriger le tout selon vos remarques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeandalf

avatar

Nombre de messages : 1300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mar 9 Mai - 22:11

pour Trufaldini, ça me parait un très bon départ, je lirais le reste demain et si j'ai des remarque je les ferai alors Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier_St_Georges

avatar

Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mar 9 Mai - 22:34

Citation :

Aristote a engendré après sa mort un courant de pensée mettant en pratique ses croyances et ses idées. Mais au bout d'un certain temps, de nombreuses personnes se sont éloignées de ce courant, d'autres détournèrent ses idées en les intégrant dans une Eglise païenne syncrétiques, d'autre enfin, restèrent fidèles à ce courant. Ce sont eux qui sont appellés les vrais croyants.

Votre idée d'appeller les premier croyants les Lyciens est très bonne.

Concernant la prophétie d'Aristote, c'était marqué dans le dogme officiel.

Je m'efforcerais, par ailleurs, de corriger le tout selon vos remarques.

D'accord merci clarification pour la prophétisation de la venue de Christos par Aristote ça m'avait échappé.

Pour l'histoire des croyants pré-Aristotéliciens, il faudrait en effet clarifier cela. Le terme "lyciens" n'est pas de moi mais c'est le nom que se sont donné ceux qui veulent faire une religion 100% Aristote avec Dieu comme simple principe logique. En fait ils seraient une sorte de juifs RRs, sauf qu'ils ne tuent pas Christos...

Je suis pour que l'on donne un nom à ce courant de pensé, mais après je suis pas sûr, car ce courant de pensé réunirait les ancêtres des spinozistes, des averroïstes et des Aristotéliciens. Il faudrait donc à mes yeux clarifier ce point, mais cela devrait figuré dans le dogme mythique ou la vita d'Aristote et non dans la vita de christos. Ainsi un petit groupe héritiers de ce courant de pensée attendrait la venue de Christos, les autres seraient juste des impies, qui croient en quelue chose de faux, sans aucun lien avec Aristote...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pouyss

avatar

Nombre de messages : 627
Ordre : Franciscains
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mer 10 Mai - 15:10

Trufaldini a écrit:
Aristote a engendré après sa mort un courant de pensée mettant en pratique ses croyances et ses idées. Mais au bout d'un certain temps, de nombreuses personnes se sont éloignées de ce courant, d'autres détournèrent ses idées en les intégrant dans une Eglise païenne syncrétiques, d'autre enfin, restèrent fidèles à ce courant. Ce sont eux qui sont appellés les vrais croyants.
Vous pourriez ajouter les païëns purs, qui ont refusé la parole transmise par Aristote.

Chevalier_St_Georges a écrit:
A mes yeux les païens de l'époque ne détourne pas la parole d'Aristote mais l'ignore, d'où l'importance de Christos qui viens la rappeller.
Je trouve nécessaire qu'Aristote ait été à l'origine d'une communauté de croyance. Sinon, on se demande bien à quoi il a pu servir... Mais il me semble que la plupart des humains de cette époque soient en effet de farouches païens, refusant la parole d'Aristote (et non l'ignorant, car les vrais croyants sont là pour le leur rappeler).

Quant au fait de nommer ces premiers croyants, je ne pense pas que ce soit une bonne idée, ceux-ci étant trop variés dans leurs dogmes et leurs modes de pensée. C'est Christos qui a unifié les vrais croyants pour faire naître l'Eglise Aristotélicienne.

Citation :
Voilà, mes frères, l’héritage que je vous transmet, sous la forme des ces rouleaux de papyrus.
Je préférerais "parchemin", le papyrus étant exclusivement égyptien.

Citation :
celui qui se nommait Jiésu mais que l’on appelait Christos
1. Jiésu: est-ce une faute d'orthographe, ou est-ce une modification volontaire?
2. Est-ce vraiment indispensable de l'appeler Jiésu ou Jésus? Ne pourrait-on pas se limiter à Christos?

Sinon, cette introduction est géniale. Elle m'a donné envie d'aller de ce pas lire la suite. 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeandalf

avatar

Nombre de messages : 1300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mer 10 Mai - 15:38

Citation :
2. Est-ce vraiment indispensable de l'appeler Jiésu ou Jésus? Ne pourrait-on pas se limiter à Christos?

en fait je voyais ça comme un nom composé, puisqu'on met "après JC" dans des dates, laisser la double initial me semble important.

en fait perso j'utilise Christo, le Christ, ou Jésus-Christo quand je parle de lui.

le christ, car le chrito , même pour un homme qui aime l'eau ça ne me le fait pas (le christo liquide ange )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pouyss

avatar

Nombre de messages : 627
Ordre : Franciscains
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mer 10 Mai - 15:42

Le Christ, Jiésu ou Jiésu-Christo sonnent trop IRL. Je préférerais que l'on se restreigne à Christos. Ce sera plus facile à mémoriser pour les joueurs et limiterait les amalgames avec l'IRL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeandalf

avatar

Nombre de messages : 1300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mer 10 Mai - 15:48

mouep... c'est quand même très très intégré JC , on ne l'effacerra pas si facilement que les autre personnages biblique...

n'aitre en 300 avant C , ça va être dur. Où alors il faut faire comme les autres et trouver une combinaison J C avec autre chose que Jésus (je trouvais justement Jiésus un bon compromi)

personne ne serra dupe de toute façon que christo est une version RR de Jésus Christ...
de plus même les administrateurs n'ont pas demandé qu'on retire son nom juste qu'il soit clairement diférent de par sa nature et sa vie. non ?
Si des boulet veulent encore confondre les deux on a de quoi les enterrer dans leur bétise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mer 10 Mai - 15:51

Et puis, le Jiésu, il n'apparaît que dans les deux premiers chapitres. Ensuite, on balance du Christos à tire larigot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pouyss

avatar

Nombre de messages : 627
Ordre : Franciscains
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mer 10 Mai - 15:58

C'est comme vous voulez, mais je n'aime pas le Jiésu Christos: ça fait parodie de la Bible. Je suis né en 1430 après Christos, mais ça ne me dérange pas.

Mais ce n'est pas moi qui décide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeandalf

avatar

Nombre de messages : 1300
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Mer 10 Mai - 16:10

moi non plus Wink


ps: d'ailleur on se demande qui, car il serrait temps de commencer à valider les premier textes je trouve... prêtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   Dim 28 Mai - 19:54

fermé et tranféré:

http://rome.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?t=181
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée: Prologue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle version corrigée: Prologue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Res Publica Romana : nouvelle version cet hiver en VF
» nouvelle version de warhammer
» [Partenaire] Habbo-Week nouvelle version
» Nouvelle version des règles
» Nouvelle Version de Maverick avec une pointe de noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Grandes Archives Vaticanes :: Les saintes congrégations :: La congrégation du saint office :: Le scriptorium majorus :: La vita de jésus Christ-
Sauter vers: