Anciens locaux de l'Eglise Aristotélicienne
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle version corrigée, Chapitre XVI

Aller en bas 
AuteurMessage
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Nouvelle version corrigée, Chapitre XVI   Mer 10 Mai - 19:49

Chapitre 16,

C’était un moment atroce ! Quand je suis tombé sur la rue et que les gardes m’ont poussé à coup de sandale, j’étais si bouleversé par ce qui venait de se dérouler sous mon regard d’enfant que je n’ai pas senti la dureté du pavé ou celle des semelles. Les confidences de Christos prenaient tout leur sens, et je saisissais enfin toute l’immensité de l’Histoire de cet homme.

Je me relevais en pleurant et je parcourrais les chemins, ne sachant plus où aller… Les badauds m’observaient curieusement, certains apitoyés, d’autres amusés. Quand soudain, j’entendit la sonorité d’une trompette romaine... Instinctivement, je me suis guidé au bruit et mes pas me menèrent sur une grande place.

La cohorte de légionnaire était assemblée autour de Jésus, Ponce et le Grand prête païen en tête, à cheval. Tous montaient, d’un train lent, vers la colline des condamnés… Ils étaient suivis par une foule de plus en plus grande, dont la clameur emplissait les ruelles et montaient vers le ciel.

Rien ne pouvait arrêter le convois, pas même les cris de Natchiatchia et des apôtres…

Avec Christos, on emmenait aussi deux autres condamnés pour spéculation, qui se nommaient Black et Decker. Ceux-là devaient être écartelés.

La montée fut pénible, épuisante, surtout par ce jour chaud et lourd. Le soleil irradiait la nature et la ville en la recouvrant d’une chape de malaise et de tension. Mais cela n’empêchait pas la foule de monter et de pleurer la mort prochaine de celui qu’elle commençait à aimer.

Pierre Ponce et le grand prêtre païen, eux qui ne se fatiguaient pas, car ils étaient à cheval, atteignirent bientôt le sommet de la colline. Voyant la foule s’amasser, ils décidèrent que la peine pour avoir troublé l’ordre de la cité et pour avoir prêché contre la croyance des prêtres impies se devait d’être exemplaire.

Christos fut fouetté pendant plus d’une heure par les gardes, mais jamais aucun cri ne s’échappa de sa bouche. Ils endurait les pires souffrances avec un air calme et serein.

Alors, les bourreaux raillèrent sa foi et insultèrent Dieu, espérant déchaîner sa colère. Mais jamais il ne répondit, même quand ils le ceinturèrent de cordes qu’ils tendirent avec des poulies selon les vœux du grand prêtre.

Christos restait de marbre devant la cruauté des hommes, seul dans sa souffrance et sa peine, mais soutenu par la foi en Dieu. Son visage ne fut jamais aussi beau qu’à ce moment là. Son angoisse était passé et il ne restait sur ses traits que les expressions d’un profond amour et d’une grande paix intérieure.

Les romains et les païens décidèrent donc de passer aux choses sérieuses. Ils ordonnèrent alors que la crucifixion ait lieu.

On cloua Christos sur une grande croix de bois que l’on hissa ensuite sur la colline. Et Christos se retrouva là haut, dominant les autres humains… tel un agneau, il avait été sacrifié sur l’autel de l’ordre établi parce qu’il remettait en cause la société de l’époque et ses fausses valeurs.

Christos mourut après des heures d’agonie… agonie pendant laquelle il priait le Très Haut et regardait les hommes écrasés au sol. C’est le soir seulement, alors que l’air fraîchissait et que le ciel s’assombrissait, qu’il rendit l’âme dans un soupir.

Alors, du ciel, un grand rayon de lumière vint auréoler le corps de Christos. Tous virent une nuée d’anges descendre du ciel. Volant au-dessus de la colline, ils prirent le corps du messie, guide et miroir de l’humanité, et l’emmenèrent rejoindre le trône de Dieu.


Dernière édition par le Jeu 11 Mai - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée, Chapitre XVI   Mer 10 Mai - 19:51

Bon, alors je me suis aussi, dans un chapitre, inspiré du chapitre fait par Lorgol...

Ensuite, j'ai pas pu résister à mettre quelques bétises... mais ils suffira de les retirer si elles ne conviennent pas.

Enfin, il reste encore un épilogue, que je devrais vous soumettre dans la soirée.

Et on passe à la corection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pouyss

avatar

Nombre de messages : 627
Ordre : Franciscains
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée, Chapitre XVI   Mer 10 Mai - 22:42

Les "quelques bêtises" sont très bien. Je ne pense pas que les concepteurs puissent éditer un texte où une entreprise telle que Black et Decker est présentée sous un jour si mauvais, mais j'espère bien que si.

Là encore, vous faites preuve d'un style de qualité. On voit bien que vous progressez énormément dans la qualité de votre écriture.

Juste une petite correction, d'orthographe: "le Grand prête païens en tête". "Païen" est au singulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trufaldini
Cardinal
avatar

Nombre de messages : 520
Ordre : thomiste
Office : Congrégation du St Office
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée, Chapitre XVI   Dim 28 Mai - 21:26

fermé et transféré:

http://rome.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?t=202
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle version corrigée, Chapitre XVI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle version corrigée, Chapitre XVI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Res Publica Romana : nouvelle version cet hiver en VF
» nouvelle version de warhammer
» [Partenaire] Habbo-Week nouvelle version
» Nouvelle version des règles
» Nouvelle Version de Maverick avec une pointe de noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Grandes Archives Vaticanes :: Les saintes congrégations :: La congrégation du saint office :: Le scriptorium majorus :: La vita de jésus Christ-
Sauter vers: